Nigeria : établissement d’un couvre-feu après des violences religieuses à Jos

Un couvre-feu nocturne a été imposé dimanche, dans la ville de Jos, par les autorités de l’État central du Plateau, suite à des violences religieuses qui ont fait au moins 12 morts. « Le gouvernement a imposé un couvre-feu de 12 heures, de 06h00 du soir à 06h00 du matin dans la ville », a dit le responsable de l’information de l’État, Gregory Yenlong, et l’armée patrouille dans la ville rapporte la BBC. Au moins 12 personnes ont été tuées et 300 blessées dans des affrontements entre chrétiens et musulmans. En novembre 2008, des centaines de personnes avaient été tuées lors de deux jours de violences.