Nigeria : deux personnes égorgées par Boko Haram

Deux personnes sont mortes après avoir été égorgées lundi dans une nouvelle attaque attribuée à Boko Haram contre le village natal du chef de l’armée nigériane, dans l’Etat de Borno, dans le nord-est du pays, ont rapporté des habitants mardi. Des dizaines de combattants de Boko Haram ont investi en début de soirée lundi le village de Buratai, lieu de naissance du général Tukur Yusuf Buratai, nommé chef d’état-major des armées il y a une dizaine de jours par le président Muhammadu Buhari.