Niger : le bilan s’alourdit, le corps de 30 migrants découverts dans le Sahara

L’Organisation internationale pour les migrations (OIM) a annoncé, ce mardi, avoir découvert les restes de 30 immigrés dans le désert nigériens, décédés il y a plusieurs mois.

Les restes de 30 immigrés ont été découverts dans le Sahara au Niger, a annoncé, ce mardi 16 juin 2015, l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).

L’institution avait fait état ce dimanche de la découverte de 18 corps. Les 30 corps ont été découverts près de Dirkou au nord-est d’Agadez, sur le chemin de la Libye. Ils étaient partis en direction de l’Algérie en provenance d’Arlit. Ils auraient trouvé la mort le 3 juin.

Près de 5 100 immigrés ont reçu une assistance

Alors que les médias se focalisent sur les morts d’immigrés en Méditerranée, le directeur de l’OIM, William Lacy Swing, a indiqué que peut-être autant mourraient dans le Sahara, rapporte BBC Afrique.

Il a critiqué le fait qu’aucune opération de secours était menée dans ce désert. Près de 5 100 immigrés ont reçu une assistance des autorités nigériennes, selon l’Organisation qui a estimé que près de 100 000 immigrés allaient tenter la traversée du Sahara en 2015.