Niger : 18 mois de prison ferme requis contre deux journalistes

Le procureur a requis 18 mois de prison ferme contre deux journalistes du journal Le Républicain accusés, lundi, à pour « propagation de fausses nouvelles et diffamation contre l’Etat du Niger », annonce Tam Tam. Mamane Abou et Oumarou Keïta, respectivement directeur de publication et rédacteur en chef de l’hebdomadaire, avaient notamment publié un article où ils reprochaient au Premier ministre, Hama Amadou, de délaisser l’Occident pour l’Iran.