Moussa Toybou élu président de l’île comorienne d’Anjouan

Les résultats provisoires du deuxième tour du scrutin présidentiel de dimanche à Anjouan fournis par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) classent Moussa Toybou en tête avec 52,37% des suffrages contre 47,63% à son adversaire, Mohamed Djaanfari, a-t-on appris lundi à Moroni.

Seul un bureau de vote n’a pas été pris en compte par ces résultats privisoires sur les 250 répartis dans l’île d’Anjouan, selon le président de la CENI, M. Ali Said, qui a toutefois ajouté que le nombre des électeurs inscrits dans ce bureau ne saurait modifier fondamentalement la victoire de M. Toybou.

Protégé du président Abdallah Sambi, Moussa Toybou, arrivé en deuxième position avec 40,12% des voix à l’issue du scrutin du 15 juin, avait obtenu pour le scrutin du 29 juin, le soutien de deux de ses adversaires, Bastoine Soulaimana et Bacari Abdou, tandis que son challenger, Mohamed Djaanfari, 44,18% au premier tour, avait eu l’appui de Soundi Abdoulatuf Soilihi (troisième position au premier tour).

« Dans l’ensemble, le second tour s’est déroulé de manière satisfaisante », a conclu un membre de la mission internationale d’observation formée de l’Union africaine, la Ligue des Etats arabes, l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), de la Commission de l’Océan indien et l’ambassade des Etats-unis.

A la veille du scrutin, des soldats avaient tiré en l’air, dans la nuit, pour disperser une foule qui avait encerclé, à Sima (fief de Mohamed Djaanfari) le domicile d’une femme soupçonnée de distribuer du riz pour acheter des voix.

L’information a été confirmée par le ministre de l’Information chargé des élections, précisant qu’il n’y a eu aucun incident suite aux tirs de l’armée.