Mongolie : découverte de squelettes de bébés dinosaures encore dans leur nid!

En Mongolie, des paléontologues belges ont découvert entre trois et quatre squelettes de bébés dinosaures ainsi que deux fragments de coquille d’œuf. Ce qui laisse supposer que ces spécimens étaient encore dans leur nid ou qu’ils venaient tout juste d’en sortir quand ils sont morts.

En Mongolie, des paléontologues belges ont découvert entre trois et quatre squelettes de bébés dinosaures ainsi que deux fragments de coquille d’œuf. Ce qui laisse supposer que ces spécimens étaient encore dans leur nid ou qu’ils venaient tout juste d’en sortir quand ils sont morts.

Ce sont au moins trois squelettes de dinosaures encore dans l’œuf ou peu après l’éclosion au moment de leur mort qui ont été découverts dans la région appelée « la tombe du dragon » du désert de Gobi en Mongolie. C’est ce qu’ont annoncé, ce mercredi 14 octobre 2015, des scientifiques belges. Les scientifiques décrivent trois ou quatre spécimens périnataux de dinosaures Saurolophus angustirostris, ainsi que deux fragments de coquille d’œuf.

Dinosaures herbivores de grande taille, les Saurolophus angustirostris, ou « lézard à crête » pouvaient atteindre jusqu’à douze mètres de long et pesant plus de deux tonnes. Un grand nombre de leurs squelettes, bien préservés, ont été découverts. Les travaux des paléontologues de l’université de Gand et de l’Institut royal des Sciences naturelles de Belgique, publiés dans la revue scientifique américaine PLOS ON, indiquent que les bébés dinosaures se trouvaient probablement dans leur nid, installé sur un banc de sable d’une rivière, lorsqu’ils sont morts.

Toutefois, les chercheurs n’ont pas pu déterminer si ces trois ou peut-être quatre spécimens étaient encore dans l’œuf ou s’ils venaient tout juste d’en sortir quand ils sont morts. *