Moncef Marzouki : « Les Français sont ceux qui comprennent le moins le monde arabe »

Selon le nouveau président tunisien, Moncef Marzouki, les Français sont « prisonniers d’une doxa au sujet de l’islam » et ils sont « souvent ceux qui comprennent le moins le monde arabe », a-t-il déclaré dimanche au JDD. . Il a qualifié d' »absurdes » les craintes des Occidentaux à l’égard du parti islamiste d’Ennahda. « J’ai très peu apprécié des considérations culturalistes, pour ne pas dire racistes, formulées à Paris par certains, dont l’ancien ministre des Affaires étrangères Hubert Védrine qui se demande si l’Occident doit exporter sa démocratie. Comme si la démocratie était propre aux pays occidentaux », a affirmé M. Marzouki.