Mauritanie : le rappeur Hamada en prison


Lecture 2 min.
arton45423

Hamada, membre du groupe mauritanien Awlad Leblad est dans le collimateur de la justice. Et pour cause, il a été inculpé pour consommation et détention de stupéfiants ainsi que d’attentat aux mœurs islamiques.

Le groupe Awlad Leblad se retrouve, depuis lundi 19 janvier 2015, privé d’un de ses membres. En effet, le rappeur Hamada a été placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Nouakchott, en Mauritanie. Son inculpation pour des faits de consommation et détention de stupéfiants ainsi que d’attentat aux mœurs islamiques suscite l’indignation auprès de ses amis qui dénoncent une affaire politique.

Une affaire politique ?

La décision de la justice de placer sous mandat de dépôt Hamada, suscite l’incompréhension chez ses proches. Un ami d’Hamada a assuré selon RFI, dans une émission télévisée, que son ami est en prison uniquement parce qu’il est engagé contre le pouvoir. Par ailleurs, son ami a fait savoir que le groupe Awlad Leblad a subi, à de nombreuses reprises, des menaces.

Pour la justice, il s’agit uniquement d’une affaire de droit commun qui a débuté par la plainte d’un homme dont la fille a été retrouvée dans une chambre avec Hamada. A l’issue de la perquisition, quelques grammes de haschich ont été retrouvés dans la chambre. Ce qui a conduit Hamada en prison.

Une affaire qui préoccupe certains rappeurs du pays. En effet, pour eux, il existe des groupes beaucoup plus provocateurs que le groupe Awlad Leblad dont Hamada fait partie. Le mystère demeure pour certains sur les véritables motivations de la justice mauritanienne. A-t-il vraiment commis un grave délit ou veut on seulement le faire taire? Entre ces deux options ses fans ont vite fait de choisir!

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter