Maroc : une nouvelle cellule terroriste démantelée

Illustration

Dans sa stratégie de lutte contre les réseaux terroristes voulant ébranler la stabilité du royaume du Maroc, le Bureau Central d’Investigations Judiciaires (BCIJ) relevant de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST) a démonté, ce mardi, une cellule terroriste comptant quatre membres.

Grâce à de solides informations reçues de renseignements précis, la bande opérant à Nador et aux environs a pu être mise en échec. Les membres de ce groupement seraient âgés entre 21 et 26 ans et l’un d’eux serait le frère d’un combattant de Daesh, révèle le communiqué du ministère de l’intérieur Marocain.

D’après l’enquête préliminaire révélée par le même communiqué, ces membres de l’« Etat islamique » manigançaient des attaques terroristes contre des sites importants dans le royaume dirigé des mains de maîtres par le roi Mohammed VI.

Selon le ministère marocain de l’Intérieur, ces individus appréhendés étaient en rapport avec une autre cellule terroriste, elle aussi démantelée le 04/12/2019 grâce à une opération conjointe entre les services sécuritaires marocains et ceux espagnols.

Pour l’heure, les suspects ont été placés, pour les besoins de l’enquête, sous la supervision du parquet compétent.