Maroc : quand Mohammed VI entraîne les Marocains dans ses… folies

Le roi du Maroc, Mohammed VI

Le roi du Maroc, Mohammed VI, a fini d’embarquer une bonne partie de Marocains dans certaines de ses habitudes. Des folies que copieraient nombre de ses compatriotes. Explications.

L’installation prochaine de la marque de voiture anglaise Aston Martin au Maroc aura une très forte incidence sur la vie des Marocains, d’autant que l’histoire entre  le roi Mohammed VI et le concessionnaire ne date pas de maintenant. Dans le but de renforcer son réseau de concessionnaires en Afrique du Nord, la marque Aston Martin, spécialisée dans la construction des voitures de luxe est attendue pour s’installer, très prochainement, au Maroc.

Autos Community, repris par les journaux marocains, précise que « la marque anglaise s’est adossée à Global British Motors qui a été nommée concessionnaire officiel et ouvrira, au deuxième trimestre 2020, un showroom de 400 m2 ». Global British Motors étant une filiale de la holding Bugshan Maroc. Autos Community explique par ailleurs que la nouvelle concession accueillera la gamme complète des modèles de la marque Aston Martin.

« Nous sommes heureux d’avoir trouvé le bon partenaire avec Global British Motors. L’expansion régionale intervient à un moment clé, après le lancement de l’un des modèles les plus importants de notre histoire », a indiqué, pour sa part, Dan Balmer, président d’Aston Martin Lagonda au Moyen-Orient, en Afrique du Nord et en Turquie.

Entre Aston Martin, présente dans 14 pays de la région du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord, et le Maroc, c’est une très longue histoire. Notamment en lien avec le roi Mohammed VI, qui aujourd’hui, avec l’implantation d’un concessionnaire de la marque au royaume, embarquera, pour sûr, nombre de Marocains dans ses… folies. Comme il l’aurait d’ailleurs fait par le passé.

Maghreb Online rappelle qu’en 2009, alors que la voiture de marque Aston Martin appartenant à Mohammed VI est « tombée en panne, le roi du Maroc n’a pas lésiné sur les moyens en vue de réparer sa voiture de luxe. Il l’a fait embarquer à bord d’un C-130, avion cargo des forces aériennes marocaines, pour un dépannage d’urgence en Grande-Bretagne ».

Des images du transfert spectaculaire de la voiture diffusées par The Sun avaient fini par détourner l’attention des Marocains qui se seraient aussitôt intéressés à la marque de voiture que conduit leur roi. Mohammed VI étant un modèle, ceux qui en avaient les moyens avaient jeté leur dévolu sur cette marque de voiture pour l’acquérir.

Aujourd’hui que la marque pose ses valises au royaume, Marocains et Marocaines ont à portée de mains la possibilité de mieux copier leur souverain et partager ses goûts, comme ils l’ont fait par le passé. Pour sûr, Aston Martin a déjà une idée de ses ventes avant de penser venir s’implanter au royaume. Surtout que ses dirigeants ont révélé que le projet de s’installer au Maroc ne date pas d’aujourd’hui.