Maroc : la société civile a son Web inter-actif

Tanmia est un tout nouveau portail Internet marocain destiné à renforcer la collaboration et la communication entre les associations nationales de développement, grâce à un service technologique d’information inter-actif. Un projet de deux ans, qui s’est concrétisé « en ligne » il y a à peine quelques semaines. Se présentant comme un simple outil de création Web, le site propose aux différents acteurs de la société civile une participation directe à son contenu, et offre une série clé de bases de données originales, consacrées uniquement aux acteurs marocains.

Par Barbara Vacher

« Communiquons, partageons, changeons notre monde ». Bienvenue sur un nouveau site Web chérifien : Tanmia, « le portail de la communauté du développement au Maroc ». Comprenant à ce jour une équipe de trois salariés, Tanmia, qui signifie « développement » en arabe, se présente comme un nouvel outil technologique d’information et de communication de la société civile marocaine (associations et donateurs). Il propose un espace inédit de rencontres et d’échanges des différents acteurs nationaux du développement. Ce nouveau-né d’à peine quelques semaines a vu le jour grâce à la collaboration de deux principaux partenaires, une société de consulting Internet, Morroco Trade and Service (MTS), également fournisseur d’accès et l’Association Marocaine de Solidarité et Développement (AMSD).

Un projet bien mûri

Quatre autres associations ont rejoint cette entreprise au cours de l’élaboration du projet. « Le projet a été lancé en réalité il y a presque deux ans. Il a pu se concrétiser au début de l’année grâce au soutien financier de la fondation « Development Gateway ». Une Organisation non gouvernementale qui se consacre depuis 2001 à la fédération de la société civile des pays en développement, en finançant des projets de technologie d’information et de communication », nous précise Thomas Bekkers, responsable technique du site.

En ligne depuis à peine trois semaines, ce nouveau portail Internet en est encore à ses débuts. Pour l’instant, loin d’être exhaustif, il propose d’ores et déjà un solide squelette autour de différentes rubriques : Actualité associative et annonces d’emplois, forum en ligne, conseils et méthodes pour créer sa propre structure, ainsi qu’une série d’articles regroupés par sections thématiques, entre autre l’environnement, l’économie, la santé, les droits de l’Homme. D’autres thèmes annoncés sont à venir, comme l’éducation ou encore la démocratie et le gouvernement.

Nombreuses bases de données

Mais surtout, le site propose une ambitieuse série de bases de données : plus de 400 projets de développement marocain ont été mis en ligne par le Programme des Nations Unies pour le Développement (Pnud), grâce à la constitution d’une base nationale unique et commune, initiative clé de Tanmia, à laquelle se sont ralliés de nombreux bailleurs. Tout cela d’une fonctionnalité simple, claire et ludique. Osons une petite critique : il est dommage que la page d’accueil ne propose pas un cours paragraphe de présentation du site, que l’on doit aller chercher dans un des articles classés chronologiquement de la rubrique Tanmia.ma. Que voulez-vous : l’internaute est fainéant.

La parole aux associations

Outre le contenu et la cible de Tanmia, ce qui fait avant tout l’originalité de ce nouveau portail est qu’il se veut un véritable espace participatif des différents acteurs marocains de développement au sens propre du terme. Autrement dit, amis associatifs, ce portail est le vôtre, puisqu’il vous appartient en toute liberté de le remplir et de le compléter : vous avez accès à cette page de la même manière qu’à un outil de création de site web. Dans chaque rubrique, il vous suffit de cliquer sur une petite fenêtre et de remplir le formulaire prévu à cet effet, afin de proposer un article, un commentaire, passer une annonce d’emploi ou encore compléter une des bases de données.

Dans cette lignée inter-active, le site proposera à terme d’autres services, comme celui d’une messagerie électronique gratuite pour les membres des associations, et un intranet qui permettra aux membres d’échanger travaux et documents en toute sérénité. Tanmia espère ainsi attirer de solides partenaires au niveau national. On lui souhaite de beaux jours à venir.

 Visiter le site