Mali : nouvelle prolongation de l’état d’urgence

Le gouvernement du Mali réuni en conseil extraordinaire des ministres a décidé mardi de prolonger pour la troisième fois l’’état d’urgence en vigueur dans le pays depuis janvier. Et ce jusqu’au 5 juillet, veille de l’ouverture de la campagne électorale.

(De notre correspondant)

Pour la troisième depuis le début de l’opération Serval en janvier, le gouvernement malien a décidé mardi de reconduire l’état d urgence. Cela jusqu’à la veille de la campagne pour l’élection présidentielle prévue en juillet prochain. Ainsi, en vertu de la loi, des réunions publiques, manifestations et autres actions susceptibles de troubler l’ordre public restent interdites. Selon un communiqué du gouvernement lu à la télévision nationale, cette troisième prorogation de l’état d’urgence vise davantage la sécurisation du territoire national. Cela afin de prévenir toutes activités subversives de nature à compromettre la sécurité intérieure.

Deux importantes manifestations prévues en cette fin de semaine à Bamako ne pourront plus se tenir. La première, une marche de protestation de plusieurs partis politiques et associations, ayant pour but de soutenir des orpailleurs maliens renvoyés du site qu’ils occupaient. Quant à la seconde, également prévue dans la capitale, elle visait à réclamer la présence de l’armée malienne à Kidal.

Pour les autorités maliennes, la mise en œuvre de cette décision est plus qu’indispensable. L’état d urgence va consolider et pérenniser le climat social indispensable pour le parachèvement de la reconquête de l’intégrité du territoire et l’organisation d’élections libres et transparentes prévues pour fin juillet.