Mali : l’armée et le MNLA s’affrontent de nouveau à Kidal

Les combats ont repris ce mercredi matin entre l’armée malienne et le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA).

Il fallait s’y attendre. Les combats ont de nouveau repris entre l’armée malienne et le Mouvement national de libération de l’Azawad (MNLA). L’information a été donnée par des habitants et une source onusienne. Les tirs provenaient d’armes automatiques et lourdes. Selon un des habitants, « les coups de feu ont commencé en milieu de matinée, l’armée malienne tire, les rebelles touareg aussi ». Ces derniers sont présents avec d’autres groupes armés à Kidal, où les forces maliennes ont envoyé des renforts après des combats meurtriers samedi.

« C’est de nouveau la guerre avec les soldats maliens »

Selon le leader du MNLA, Bilal Ag Achérif, l’armée malienne a attaqué nos positions peu après 11 heures. « Nous ne faisons que nous défendre, nous sommes en position de légitime défense. Selon lui, les combats étaient toujours en cours, ajoutant que c’était à nouveau la guerre avec les soldats maliens. Le chef rebelle touareg a tout même affirmé que ce problème devait être résolu par le dialogue et non par la violence. »

Les sanglants affrontements qui ont opposé les deux parties samedi ont fait 36 morts, officiellement. Le Président Ibrahima Boubacar Keita a qualifié ces sanglants combats de « crimes contre l’humanité ».