Mali : des mesures concrètes pour prévenir le Coronavirus

Au Mali, le Dr Mama Coumaré,  Secrétaire General du ministère de la Santé et des Affaires Sociales, a présenté le plan de défense contre le Coronavirus. Même si aucun cas n’est encore déclaré au Mali, des dispositions concrètes sont à l’étude.

En prenant la parole au cours d’une conférence de presse, en fin de semaine dernière, à laquelle étaient également conviés le Pr Akory Ag Iknane, directeur général de l’institut national de la santé publique, ainsi que le Dr Baptiste Jean Pierre, représentant de l’OMS, le Dr Coumaré a présenté un état des lieux de l’évolution du Covid-19 dans le monde. Sur 94 250 personnes atteintes par le virus, 3 214 ont rendu l’âme. L’épidémie à la date de la conférence de presse n’avait touché que six pays en Afrique  à savoir : le Maroc, la Tunisie, le Sénégal, le Nigeria, l’Egypte, l’Algérie. Le Mali reste pour le moment en dehors de cette liste, car les 14 cas suspectées ont été testés négatifs. Il s’agit pour la plupart de voyageurs en provenance des pays de l’Asie. Les autorités maliennes comptent bien tenir le Coronavirus en dehors du territoire national.

Un plan extrêmement cohérent

La stratégie de défense conçue par les autorités sanitaires maliennes est axée sur différents points. Il s’agit prioritairement d’inventorier tous les points d’entrée de l’épidémie au Mali. Suite à cela, les aéroports de Bamako, Sénou, Kayes et Mopti, identifiés comme points d’entrée à haut risque, ont connu un déploiement de moyens adéquats pour gérer la situation. Les corridors sont également sous haute surveillance et des rapports quotidiens faits sur le plan régional et national. Plusieurs sites ont déjà été aménagés pour s’occuper des éventuels cas de contamination. Il s’agit des  CSREF de Bamako, du CHU du Point G, de l’hôpital de Kati ainsi que de l’hôpital Gabriel Touré

Les laboratoires ne sont pas en reste dans ce plan de riposte. En plus du Centre Universitaire d’excellence de Recherche clinique (UCRC), du centre d’Infectiologie Charles Mérieux (CICM) et de celui de la Faculté de Médecine et d’Odonto Stomatologie, un laboratoire mobile est également disponible pour une prise en charge immédiate. Des analyses pourront ainsi être faites dans les plus brefs délais après les prélèvements. Le Dr Coumaré a, pour finir, invité ses concitoyens à respecter les mesures d’hygiène recommandées. Il a par ailleurs demandé que soient mis en pause les projets de voyages, pour réduire les risques de contagion.