Madagascar : le sommet des chefs d’Etats en question

Le Conseil œcuménique des églises chrétiennes (FFKM) prévoit de réunir le président actuel de la transition et ses trois prédécesseurs. Le but est de trouver une solution à la crise politique que traverse Madagascar. L’élection présidentielle de juillet reportée en août continue de provoquer des remous puisque trois candidats posent problème : Lalao Ravalomanana, Andry Rajoelina et Didier Ratsiraka. « Dans l’entourage des protagonistes, les plus optimistes parlent de pourparlers très avancés, et d’une tenue possible de cette réunion d’ici dix jours. Pour d’autres, ce sommet soulèverait trop de problèmes dans un contexte déjà trouble », indique RFI. Le retour de Marc Ravalomanana, l’ancien président malgache renversé en 2009 et en exil en Afrique du Sud, ne plait pas à tous, ni même à la communauté internationale.

Lire aussi :

 Madagascar : la France ne reconnaîtra pas la présidentielle