Madagascar : 82 % des entreprises concernées par des fraudes fiscales

Jean Claude Razaraniaina, le Directeur général du service de renseignement financier de Madagascar (SAMIFIN), a déclaré à la presse, ce mercredi, que 82 % des entreprises malgaches trichent sur leurs déclarations fiscales. La majorité de ces sociétés sont « issues du secteur de l’exploitation minière, qui utilisent le paiement cash dans leur transaction et ne possèdent même pas de compte bancaire, alors que ce dernier est l’un des moyens pour tracer l’origine de l’argent qu’elles utilisent », précise Afriquinfos. Selon M. Razaraniaina, l’évasion fiscale est à l’origine du blanchiment d’argent avec notamment les infractions de change, les fraudes fiscales, les fraudes au niveau des douanes et du secteur des mines.