Libye: Londres reconnaît le CNL en tant qu’interlocuteur

Le Foreign Office, ministère anglais des Affaires étrangères, a déclaré jeudi que le conseil national libyen (CNL) était un « interlocuteur légitime » à la Grande-Bretagne, rapporte Europe1. Cette annonce arrive après que Paris a reconnu le CNL comme « le représentant légitime » de l’État libyen. La secrétaire d’État américaine, Hillary Clinton, qui devrait aussi rencontrer les opposants, leur a témoigné de son «solide appui».