Libye : Kadhafi décédé !

Mouammar Kadhafi a succombé à ses blessures, selon le Conseil national de transition.

Le Conseil national de transition (CNT) affirme que Mouammar Kadhafi n’a pas survécu à ses blessures suite au bombardement du convoi dans lequel il tentait de fuir Syrte. Une photo prise à l’aide d’un téléphone portable montre le cadavre de Kadhafi. Il avait été blessé à la tête et aux jambes par une attaque aérienne de l’Otan. « Nous annonçons au monde que Kadhafi a été tué aux mains des révolutionnaires», a indiqué à Benghazi le porte-parole officiel du CNT, Abdel Hafez Ghoga. « C’est un moment historique, c’est la fin de la tyrannie et de la dictature. Kadhafi a rencontré son destin », a-t-il ajouté. La mort de Kadhafi a été confirmée par Al Jazeera qui a même diffusé une vidéo où l’on aperçoit le cadavre de l’ancien dirigeant libyen.

La première réaction des Etats-Unis provient du sénateur américain John McCain qui estime que la mort de Kadhafi « met fin à la première phase de la révolution libyenne », selon le quotidien 7sur7. L’Union européenne salue « la fin d’une ère de despotisme ».

Mouammar Kadhafi qui était en fuite s’était réfugié à Syrte, sa ville natale tombée ce matin entre les mains des forces armées du CNT. Selon Al Arabia, la dépouille de Kadhafi a été transportée à Misrata. Un responsable du CNT aurait quant à lui précisé à l’agence Reuters que le corps a été transféré dans un lieu tenu secret pour des raisons de sécurité. Tout semble encore confus. Al Jazeera et Al Arabia affirment toutefois que Moutassim Kadhafi, un des fils de l’ex-dirigeant libyen, a été capturé vivant à Syrte. Aucune information complémentaire n’a pour le moment été communiquée. L’ancien ministre de la Défense, Aboubaker Younès, aurait lui aussi péri dans l’opération.

Le président du CNT, Moustapha Abdeljalil, devrait adresser un discours à la nation, selon la chaîne de télévision Libye Libre.