Les Rwandais parlent aux Rwandais

La diaspora rwandaise peut écouter la radio nationale, Radio Rwanda, par le biais d’Internet depuis le mois d’août. Une réussite qui devrait faire des émules.

Difficile quand on est un Rwandais expatrié d’avoir des nouvelles du pays. La presse rwandaise s’exporte peu, sa télé et sa radio encore moins. Heureusement, depuis le 4 août dernier, les Rwandais de la diaspora ont la possibilité d’écouter Radio Rwanda, la radio nationale, par le biais d’Internet. Une nouveauté. Un succès.

 » Nous avons beaucoup de retours et ils sont tous très positifs « , explique le rédacteur en chef de la radio, William Rukundo.  » Les Rwandais de l’extérieur avaient vraiment du mal à obtenir des informations sur le pays c’est pourquoi nous avons pris l’initiative d’ouvrir un site Internet « , poursuit-il.

Maître du site

Première radio et principale source d’information du pays, Radio Rwanda est aussi la seule à émettre sur la Toile. Pour l’instant, il est trop tôt pour avoir les chiffres de l’audience, mais au vu des réactions optimistes qui ont accueilli le lancement de la radio sur Internet, le procédé a de quoi tenter d’autres sociétés radiophoniques.  » Je pense que nous allons faire des émules. D’autres radios dans le pays vont être tentées par l’aventure « .

A Kigali, certains vont même jusqu’à dire que ce site est la plus grande réussite de l’Office rwandais de l’information (Orinfor) depuis le génocide de 1994. Le site en lui-même est sommaire : on peut y écouter les programmes de Radio Rwanda en simultané ( et en langue nationale) et on peut aussi – théoriquement – y lire les publications de deux quotidiens gérés par l’Orinfor,  » Imvaho Nshya  » (en langue nationale) et  » La Nouvelle Relève  » (en français).  » Théoriquement  » seulement car les liens ne fonctionnent pas, laissant la radio seul maître du site…