Les Camerounais reprennent le chemin des stades

Supporters au Cameroun
Supporters au Cameroun

Privé de son championnat pendant quelques années, le public s’est mobilisé le 15 octobre dernier dans les stades camerounais. C’était la rencontre inaugurale du championnat du Cameroun de football professionnel Mtn Elite One 2022-2023.

La cérémonie officielle du championnat du Cameroun de football a eu lieu au stade de la Réunification de Bepanda à Douala. Le match d’ouverture opposait les Astres et Union, tous deux clubs de la région du Littoral (Douala). Les deux équipes se sont neutralisées, un but partout.

Cette rencontre s’était déroulée en présence de Samuel Eto’o, président de la Fédération camerounaise de football et de plusieurs invités de marque. C’est d’ailleurs Samuel Eto’o qui a donné le coup d’envoi de ce match. Une première réussie pour la nouvelle équipe du Conseil Transitoire du Football Professionnel (CTFP).

Il est utile de rappeler que le public, venu nombreux au stade de la réunification, a vécu un show à l’américaine, marqué par la présence des artistes TENOR, MAAHLOX et CHRIS M.

Qu’est-ce qui motive déjà les camerounais à aller au stade

L’ancien international Samuel Eto’o Fils, élu le 11 décembre dernier, à la présidence de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot), avait promis de réorganiser ce championnat en améliorant son attractivité, de travailler à remplir les stades. Pour y parvenir il y a eu entre autres promesses :

  • attirer de nouveaux financements et surtout des sponsors. Pour montrer son engagement à conduire à bien ce dossier, il a rendu visite aux patrons, membres du Groupement inter-patronal du Cameroun (Gicam)
  • Augmenter la subvention octroyée aux clubs. Pour cette saison, chaque club recevra la somme de 20 millions de FCFA contre 10 millions pour les années antérieures. Cette augmentation va se poursuivre avec les clubs des ligues régionales. Ils recevront la somme de 1,5 million au lieu de 750 mille francs comme souvent.
  • Inviter les patrons de clubs, à tous les rendez-vous de football. Avec une prise en charge totale assurée par la Fecafoot
    – la fédération prendra en charge l’hébergement et la restauration des équipes
  • Veiller à ce que les joueurs soient régulièrement payés
  • Affilier les joueurs à la Cnps (Caisse nationale de prévoyance sociale)
  • Organiser la super Coupe
  • Désigner le meilleur joueur, buteur, …
  • Détecter les talents sur l’ensemble du territoire national

Le championnat de cette saison va se disputer en deux poules de 13 et 12 clubs. Et chacune sera divisée en deux sous-poules. Au terme de la phase de poules du championnat, les clubs classés 1er et 2e de chaque poule vont s’affronter en matchs croisés en aller simple. Les vainqueurs respectifs de ces matchs joueront une finale qui consacrera le Champion du Cameroun. Il recevra alors la somme de 50 millions de FCFA.

Les supporters heureux de revenir dans les stades camerounais

A la fin de la saison, les clubs classés aux 5 dernières places seront relégués en Championnat Elite Two. Cela correspond aux 2 derniers de chaque poule ainsi que le perdant du match d’appui entre le 11e de la poule A et le 10e de la poule B.

Selon Pierre Kam, supporteur de l’Union sportive de Douala, « au vu d’une marée humaine observée le jour du « kick-off » du championnat Mtn Elite 1, le 15 octobre 2022 à Douala et lors de la Super Coupe à Bafoussam, le samedi 22 octobre 2022, je peux dire, sans risque de me tromper, que c’est une saison sportive riche en sons et en couleurs qui s’annonce sur les stades du Cameroun. Ce qui m’a le plus marqué, c’est que pour avoir acheté les tickets d’entrée par OM (Orange money), et après tirage au sort à la mi-temps, j’ai vu trois spectateurs rentrer avec des prix (une moto neuve, deux écrans plats). Je n’oublie pas l’ambiance qui régnait dans les gradins ».

« A cette allure, il n’y aura plus la fuite des jeunes footballeurs. Ça fait vraiment longtemps, que je n’ai pas vécu une telle mobilisation ! Cela nous manquait en vrai ! C’est fini le football dans les tribunaux ! Enterrons définitivement la hache de guerre. Donnons le temps aux professionnels du foot, Samuel Eto’o et toute son équipe, de faire ce qu’ils ont appris », avait-il ajouté.