Les banques gabonaises au secours de l’Etat

Les banques gabonaises et leurs satellites d’Afrique centrale ont accordé un prêt de 175 038 712 989 francs CFA au gouvernement du Gabon. La convention consacrant ce prêt a été signée mercredi en présence du premier ministre gabonais, Paul Biyoghé Mba et du ministre du Budget, Blaise Louembé.

Notre correspondant au Gabon

Cent-soixante-quinze milliards de Francs CFA (26 millions d’euros). Selon Paul Biyoghé Mba, cette coquette somme fournie par un consortium de banques gabonaises et leurs filiales de la sous-région servira à payer la dette de l’Etat vis-à-vis des sociétés privées chargées de l’exécution des grands travaux publics. Il s’agit notamment aux chantiers liés au cinquantenaire des indépendances que le Gabon fêtera le 17 août prochain, à la réalisation des infrastructures pour la CAN 2012 que le pays va co-organiser avec la Guinée Equatoriale, et à d’autres chantiers en cours, destinés à améliorer les conditions de vie des populations.

Cet argent devrait être décaissé avant la fin de cette semaine et mis à la disposition des entreprises. Lesquelles devraient aussitôt mettre un coup d’accélérateur sur les différents chantiers qui leur sont confiés.

C’est une véritablement bouffée d’oxygène pour les entreprises. Les travaux de construction des infrastructures sportives, qui piétinent, devraient par exemple prendre leur essor d’ici quelques semaines. Le prêt devrait aussi servir à payer les rappels et les arriérés de salaire de certains fonctionnaires au titre de l’année en cours.

BGFIBank SA, Citibank, Ecobank Cameroun, UBA Cameroun, BICIG, UBA Gabon, sont entre autres quelques banques locales et de la sous-région qui ont participé à cette opération. Le Gouvernement gabonais devrait rembourser les 175 038 712 989 de CFA dans un délai de 8 mois, avec un taux d’intérêt très faible.