Le Togo dit non au lait chinois !

Les autorités togolaises ont dans un communiqué, publié mardi, décidé d’interdire l’importation, la distribution et la vente de tout produit laitier en provenance de Chine. Une mesure pour prévenir et protéger les enfants contre « le lait de la mort ».

Notre correspondant au Togo

« Ces produits ont été fabriqués entre mars et août 2008 », précise le document. Ainsi, il est décidé, par le gouvernement togolais, le retrait du marché des produits lactés en provenance de Chine. Aussi appelle-t-il les consommateurs à plus de vigilance, face à ce « commerce mortel ».

Ces dispositions font suite au scandale du lait contaminé à la mélanine (substance très toxique pour leurs reins), qui secoue depuis quelques jours certains pays africains. Cette décision court jusqu’à « nouvel ordre », selon un communiqué conjoint des ministères de la Santé, de l’Elevage et Pêche, ainsi que du Commerce.

Par ailleurs, des mises en garde sont formulées à l’endroit de tous les contrevenants, qui selon les autorités, s’exposent à la rigueur de la loi.

Les compagnies chinoises Guandong, Yashili et Qingdao Suokang sont à l’origine de ce scandale de lait ayant causé la mort de 4 bébés.

Lire aussi :

 Le Gabon face au lait de la mort

 L’Afrique gagnée par la psychose du lait chinois