Le sport en bref…

Ferdinand Coly dans l’expectative

Transféré durant le mercato d’hiver 2003 du RC Lens (France) à Birmingham City (Angleterre), l’International sénégalais n’a disputé que deux rencontre avec son nouveau club, avant d’être stoppé par une blessure. Après sa guérison, le défenseur n’a pu réintégrer l’équipe première et son entraîneur a décidé de le laisser libre.  » Pour l’instant, ma seule certitude, c’est que j’appartiens à Birmingham encore pour trois saisons. Le reste, je ne sais pas encore, explique Ferdinand Coly.

L’Afrique à Rolland-Garros

La Marocaine Bahia Mouhtassine, qui s’est extirpée des qualifications, s’est inclinée mardi face à la Tchèque Zuzana Ondraskova en deux sets, 6-1, 6-2. En revanche, la Zimbabwéenne Cara Black s’est imposée en trois sets face à la jeune Suissesse Myriam Casanova (17 ans), de sept ans sa cadette, 6-4, 4-6, 6-4. Chez les hommes, le Marocain Hicham Arazi est venu à bout de son adversaire du jour, le Néerlandais Raemon Sluiter, en quatre sets, 6-2, 7-6, 2-6, 6-0.

Houiller défend ses recrues

Salif Diao, El Hajdi Diouf et Bruno Cheyrou, les recrues sénégalaises et françaises du manager des Reds de Liverpool, Gérard Houiller, ont été critiquées tout au long de l’année en Angleterre pour leur saison moyenne. L’ancien sélectionneur français n’a pourtant jamais cessé de les soutenir.  » Ce sont de bonnes recrues pour Liverpool. J’ai toujours la foi en ces joueurs. En 2002, ils ont eu une grosse année. Diouf et Diao ont joué la coupe d’Afrique des Nations et la Coupe du Monde. Allez demander à Owen de jouer le championnat d’Europe en février et la Coupe du Monde en juin ! Tout le monde sait que ce calendrier est fou. Quant à Bruno Cheyrou, il a été malchanceux. Sa blessure en novembre ne l’a pas aidé « , a-t-il déclaré cette semaine sur le site de la BBC.

Un Africain au sommet

Le premier Africain noir à atteindre le mont Everest est sud-africain. Sibusio Vilane, d’origine swazie, grimpait au sein d’une équipe internationale. Il a atteint le plus haut sommet du monde, mardi à l’aube.