Le salaire moyen des Afrouruguayens égale à 70% de celui des blancs

La rémunération moyenne des salariés afrodescendants en Uruguay équivaut à 70% de celle d’un travailleur blanc selon les conclusions d’une enquête sur les inégalités ethnico-raciales publiée ce jour au Palacio Legislativo.

Lors de la présentation du travail, il a été rappelé que la population afrodescendante « représente la minorité raciale la plus importante en Uruguay » et que le revenu de travail « constitue le principal moyen de soutien des familles et un des facteurs explicatifs les plus importants des autres dimensions de l’inégalité tels que l’accès à la santé, l’éducation et le logement « .

La publication intitulée « Población afrodescendiente y desigualdades étnico raciales en Uruguay »(Populations afrodescendante et inégalités ethniques et raciales en Uruguay) , a été réalisée par des Experts des institutions publiques locales avec la collaboration de technicien du Fond des Nations Unies pour la Population , de l’Agence Espagnole de Coopération pour le Développement (Agencia Española de Cooperación para el Desarrollo).

Dans l’une des principales conclusions, l’enquête affirme que « le salaire attendu par les afrodescendants est moindre que celui attendu par les blancs » et elle établit que les premiers « n’ont pas les mêmes opportunités d’accès aux emplois les mieux rémunérés que les blancs ayant le même niveau d’éducation et d’expérience de travail « . Elle Le rapport souligne de même que « il y a des indices que la discrimination à l’emploi est plus forte pour les hommes que pour les femmes « .

Quant à l’enfance et l’adolescence, il signale que « les résultats sont implacables en ce qui concerte la forte inégalité racial qui se manifeste dans les conditions de vie ».