Le sacre des Lions de la Téranga

Le titre France-Football de la meilleure équipe africaine 2002 a été décerné au Sénégal pour la deuxième année consécutive. Les Lions de la Téranga sont bien partis pour rafler toutes les récompenses continentales par équipe mais aussi individuelles.

Pour la deuxième année consécutive, le Sénégal s’est vu décerner le prix France-Football de la meilleure équipe africaine. Sans grande surprise, tant les Lions de la Téranga ont brillé l’année passée. La bande d’El Hadj Diouf peut attendre avec confiance l’élection prochaine du meilleur footballeur africain 2002.

Sans discussions possibles

France-Football est l’hebdomadaire qui a inventé le Ballon d’or, prix convoité tous les ans par les meilleurs footballeurs du monde. Et tous les titres qu’il décerne font autant autorité, sinon plus, que ceux attribués par la Fifa (Fédération internationale de football association). En allant en finale de la Coupe d’Afrique des nations (Can) 2002 et en quittant la Coupe du monde au Japon en quart de finale pour leur première participation, les Lions de la Téranga ne pouvaient voir le titre de meilleure équipe africaine leur échapper. Eux qui avaient été distingués par la Fifa comme l’équipe qui a le plus progressé en 2002.

Seuls d’autres Lions, les  » Indomptables  » du Cameroun, qui les ont battu en finale de la Can 2002, auraient pu leur barrer la route. Mais le parcours joyeux des Sénégalais en Coupe du monde a fait la différence. Alors que ceux-ci l’ont emporté face à de grandes nations de football, telles la France et la Suède, pour se frayer un chemin vers les quarts de finale, les Camerounais n’ont pas passé le stade des poules. Avec 9 victoires, 6 nuls et 2 défaites en 17 matchs, l’équipe du Sénégal fait état d’un formidable bilan 2002.

Récompenses individuelles

Pas moins de cinq Sénégalais – Salif Diao, Bouba Diop, Khalilou Fadiga, Henri Camara et El Hadj Diouf, le lauréat précédent – sur 22 nominés étaient en course pour le titre de meilleur joueur africain 2002. Après l’écrémage réalisé par la Confédération africaine de football (Caf) pour n’en garder que trois, deux Sénégalais peuvent toujours prétendre au titre. El Hadj Diouf, qui évolue à Liverpool, et Bouba Diop, qui sévit à Lens. Seule ombre au tableau : la talentueuse équipe sénégalaise n’a pas encore trouvé de remplaçant au charismatique entraîneur français Bruno Metsu.