Le CM98 exige le retrait de la marque de champagne « Code noir »

27 février 2012

Le « code noir nouveau » est en vigueur !

Alors que la République a reconnu en 2001 la traite négrière et l’esclavage colonial, symbolisés par le fameux «Code Noir», comme un crime contre l’humanité, un vigneron, monsieur Henri Giraud, a osé nommer une cuvée de champagne du nom de «code noir».
Il s’agissait pour ce vigneron de célébrer le Pinot noir, raisin avec lequel est fabriqué ce champagne ainsi que la découverte du code génétique de ce dernier.

La cuvée «code noir» est, selon le vigneron, censée célébrer la gourmandise, la finesse, l’élégance, la puissance (le chocolat noir) et l’accès au plaisir du champagne (le code).

Pour nous, Français descendants d’esclaves, «Code Noir» signifie et signifiera toujours fabrication d’esclaves, torture, racisme, violence, déshumanisation et anéantissement de la dignité de l’Homme.

Pour nous, descendants de ces millions d’hommes et de femmes qui durant 213 ans vécurent dans le cadre des 60 articles du code noir, aucune argutie, aucun prétexte ne peut justifier l’utilisation du terme « code noir » pour l’appellation d’un quelconque produit, marque ou slogan, aussi prestigieux soit-il.

Pour nous, c’est une atteinte à la mémoire des victimes de l’esclavage colonial !

Monsieur Giraud dont les parents furent déportés et résistants se devait de refuser cette communication désastreuse !

Nous demandons le retrait immédiat de cette marque de champagne du marché !

Nous portons l’affaire en justice !

Pr Serge ROMANA : Président du CM98

CONTACT PRESSE
DIRECTION DE LA COMMUNICATION
M. José