La Turquie compte injecter 500 millions de dollars dans le marché malien

Recep Tayyip Erdogan
Le Président turc, Recep Tayyip Erdogan

C’est un nouveau souffle que viennent d’annoncer les autorités turques dans leurs relations avec le Mali. Il s’agit d’une coopération économique et commerciale avec Bamako à hauteur de 500 millions de dollars.

Fatih Altunbas, représentant du Conseil turc des Relations économiques Extérieures, a saisi l’opportunité d’une audience avec le président de la Transition malienne, le Colonel Assimi Goïta, pour partager les nouvelles orientations commerciales de son pays avec le Mali. Le responsable turc était accompagné de douze hommes d’affaires, opérant dans 10 secteurs différents, venus de 8 entreprises.

«Ces deux derniers jours nous avions eu des échanges avec les opérateurs économiques maliens ainsi que les différents ministres», a indiqué M. Altunbas. «Je vous assure que dans les jours à venir vous allez voir à quel point nos relations économiques vont se développer grâce aux échanges que nous venons d’avoir… Il y a de cela 5 ans nous n’avions que 20 millions d’imports exports entre la Turquie et le Mali, actuellement nous sommes à 141 millions de dollars de réalisations», a ajouté les responsable.

Selon le représentant du Conseil turc des Relations économiques Extérieures, «en une année, nous prévoyons de booster ce chiffre jusqu’à 200 millions de dollars. Et avec tous les objectifs que se sont fixés nos chefs d’Etat, cela peut aller jusqu’à 500 millions de dollars. Nous espérons bien, dans les prochaines années. Nous sommes prêts à fournir le marché malien en quelques besoins que ce soient».

Rappelons que ces hommes d’affaires turcs sont venus participer à un forum d’affaires Mali-Turquie, à Bamako, à l’initiative de la Chambre de commerce et d’industrie du Mali. Ils en ont profité pour rencontrer le président de la Transition malienne pour ainsi aborder la question du renforcement des relations de coopération économique et commerciale entre les deux pays.

Lire : La Turquie multiplie ses actions en Afrique