La Soudanaise condamnée pour port de pantalon a revêtu le niqab pour quitter son pays

La journaliste Loubna Ahmed al-Hussein, condamnée pour avoir porté un pantalon au Soudan a déclaré mardi avoir revêtu le voile islamique intégral, le niqab, pour quitter clandestinement son pays et se rendre en France, écrit TV5 Monde. « J’ai eu recours à ce moyen parce qu’on m’avait interdit de voyager » a-t-elle laissé entendre à Paris, où elle participe à la promotion de son livre « Quarante coups de fouet pour un pantalon » publié chez Plon.