La famille de Reeva réclame 220 000 euros à Pistorius


Lecture 2 min.
arton32866

L’athlète paralympique, Oscar Pistorius, a proposé un accord financier aux parents de sa petite amie qu’il a tuée le jour de la Saint-Valentin. Le champion doublement amputé veut éviter un procès au civil.

L’argent arrangera-t-il les affaires d’Oscar Pistorius? L’athlète sud-africain paralympique a proposé un accord financier aux parents de sa petite amie, Reeva Steenkamp, qu’il a tuée le 14 février 2013, jour de la Saint-Valentin. L’objectif des avocats du champion paralympique est que l’affaire se règle avant l’ouverture du procès au pénal qui doit se tenir en mars 2014. Il avait comparu lundi devant la justice accompagné de son frère et sa sœur pour connaître les charges retenues contre lui et la date de sa prochaine audience avec la justice.

220 000 euros réclamés par les parents de la victime

Selon le quotidien The Times, l’athlète accusé du meurtre avec préméditation de sa petite amie, propose de dédommager la perte de revenus et le préjudice moral pour éviter un procès au civil. Pour le moment, les parents de Reeva Steekamp, retraités, réclament au civil, 3 millions de rands de dommages et intérêts, soit 220 000 euros, selon la presse sud-africaine. Leur fille, top-Model adulée dans le pays, disposait de revenus confortables et les aidait financièrement.

Reeva est morte après en effet avoir reçu plusieurs balles tirées par Oscar Pistorius. Si ce dernier a toujours clamé la thèse de l’accident, arguant avoir cru qu’un cambrioleur s’était introduit chez par la fenêtre des toilettes, le parquet lui campe sur sa position, affirmant que l’athlète paralympique a tué Reeva Steekamp après une dispute. La carrière sportive du multiple champion a pris fin après ce meurtre qui soulève encore de multiples interrogations.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter