La Côte d’Ivoire ambitionne de devenir le premier producteur de coton en Afrique

La Côte d’Ivoire qui est déjà le premier producteur mondial de cacao entend devenir le premier producteur africain de coton. Avec 450 000 tonnes qui vont être produites en 2014-2015, le pays qui est actuellement le troisième producteur d’Afrique est en bonne voie.

La production de coton en Cote d’Ivoire, en 2014-2015, va s’élever à 450 000 tonnes, selon les prévisions dévoilées, ce mardi 27 janvier 2015, à Bouaké au nord, par le Directeur général adjoint du Conseil du coton et de l’anacarde, chargé de la filière cotonnière, Adaman Coulibaly, rapporte APA. Ainsi, la Côte d’Ivoire ambitionne de devenir le premier producteur africain de coton. Sa production est en forte augmentation. Elle a atteint 400 000 tonnes pour la période 2013-2014.

Derrière le Burkina Faso et le Mali

« Nous ambitionnons de produire 450 000 tonnes de coton pour la campagne 2014-2015 qui est déjà dans sa phase de commercialisation » a indiqué Adaman Coulibaly. Il s’exprimait à Bouaké à l’occasion d’un atelier sur la gestion et le contrôle de la qualité du coton ivoirien.

« Pour l’horizon 2018-2020, la Côte d’Ivoire ambitionne d’arriver à une production cotonnière de 600 000 tonnes », a-t-il précisé. Il poursuit : « Nous sommes aujourd’hui le troisième producteur de coton graine en Afrique, au sud du Sahara, derrière le Burkina Faso et le Mali, mais nous sommes à pied d’œuvre pour nous mettre au même niveau que ces pays, et pourquoi pas prendre la tête de la production cotonnière ».

Le gouvernement ivoirien a l’objectif de devenir le premier producteur africain de coton d’ici 2020.