L’Inde devient la « capitale » de l’Afrique le temps d’un forum

Quelque 42 chefs d’Etas africains sont attendus pour prendre part au troisième sommet Inde-Afrique à New Delhi, pour une durée de cinq jours. L’Afrique s’installe ainsi en Inde le temps du sommet.

« Les hôtels ont été pris d’assaut. Des Mercedes luxueuses parcourent déjà les grands axes de New Delhi, transportant les délégations venues dans la capitale indienne pour participer au troisième sommet Inde-Afrique », c’est le constat fait par l’envoyé spécial de RFI en Inde.

Ainsi, à partir de ce lundi 26 octobre 2015, New Delhi s’apprête à recevoir une quarantaine de chefs d’Etat africains qui ont confirmé leur présence sur les 54 pays que compte le continent. Le site précise que d’importantes délégations composées de ministres, d’industriels et autres journalistes vont accompagner les dirigeants lors de ce troisième sommet Inde-Afrique parti pour être la plus grande rencontre internationale à se tenir dans la capitale indienne, depuis mars 1983.

Alors que seulement quatorze chefs d’Etat avaient effectué le déplacement à New Delhi, lors du premier sommet de 2008, et seulement 11 au deuxième rendez-vous qui s’est tenu à Addis-Abeba, en 2011, le troisième sommet, qui devait se tenir en août 2014, mais qui avait été annulé in extremis à cause de l’épidémie d’Ebola qui sévissait à l’époque dans plusieurs pays d’Afrique, se tient donc cette année 2015 avec ce record d’affluence et d’attentes, tant du côté indien qu’africain.

Selon RFI, 2 000 délégués et près de 500 journalistes devraient arriver en Inde, entre dimanche et lundi, ce qui fait que les hôtels de la capitale ont été pris d’assaut. Le site ajoute que le ministère des Affaires étrangères a commandé 55 Mercedes classe S aux aménagements particulièrement luxueux, pour transporter les chefs d’Etat. Cinq jours d’échanges et de partage en Chine qui a « importé » la quasi-totalité de l’Afrique… le temps d’un forum.