L’avion d’Air Algérie saisi à Bruxelles de retour à Alger

Le litige opposant Air Algérie et la société néerlandaise K’AIR BV a pris fin. En effet, l’avion algérien saisi en Belgique a décollé pour Alger ce jeudi. Un versement aurait été effectué par la compagne Air Algérie selon « El Watan ».

Air Algérie n’est plus dans le collimateur des Pays Bas. En effet, son avion saisi quelques jours auparavant à Bruxelles a pu redécoller. « Air Algérie a obtenu la main levée émanant de l’huissier de justice. Après les vérifications techniques d’usage, l’avion a décollé de l’aéroport de Bruxelles à 16h30 à destination d’Alger », a indiqué la compagnie jeudi dans un communiqué. Un incident qui a créé une véritable crise diplomatique entre les deux pays.

Indemnisation de 2 millions de dollars ?

D’après le quotidien algérien El Watan, la libération de l’appareil a été accordée à la suite d’un virement effectué par Air Algérie à la société néerlandaise. L’appareil de la compagnie algérienne avait été retenu vendredi dernier sur ordre de la justice belge à la suite d’un conflit commercial entre Air Algérie et la société néerlandaise K’AIR BV concernant un contrat de vente d’appareils reformés appartenant au transporteur aérien national et que les deux parties avaient signé le 6 juillet 2008.

Un contrat qui, pour Air Algérie, n’a pas été respecté par la société néerlandaise, poussant la compagnie a résilié le contrat un an plus tard. En 2011, K’AIR BV se défend en engageant une procédure d’arbitrage auprès de la Cour internationale d’arbitrage. Cette dernière aurait condamnée en mars Air Algérie à une indemnisation de 2 millions de dollars, qui serait sans doute à l’origine du retour de l’avion en Algérie.

Cette affaire intervient quelques mois après le crash d’un avion de la compagnie algérienne au Mali, qui a fait 116 victimes.