«L’Afrique fait son cinéma» : un festival qui met en lumière les réalisateurs africains et de la diaspora

Un Paris d'exil
Un Paris d'exil

«Promouvoir les réalisateurs africains et ceux issus de la Diaspora», c’est l’objectif du festival «l’Afrique fait son cinéma». La troisième édition de ce rendez-vous du septième art débute le 25 octobre, aux cinémas Lincoln et Gaumont, aux Champs Elysées, en France. Et parmi les films choisi pour la projection, celui de notre collaboratrice, Assanatou Baldé.

Au total, 16 documentaires et 16 longs métrages des réalisateurs africains et ceux de la Diapora ont été sélectionnés pour participer à la troisième édition du festival «L’Afrique fait son cinéma», prévu du 25 au 31 octobre 2021, aux cinémas Lincoln et Gaumont, aux Champs Elysées. Objectif : permettre au public de découvrir la diversité des productions cinématographiques d’Afrique et de la Diaspora et faire connaître les diverses cultures du continent à travers le septième art.

«Après avoir assisté à plusieurs festivals dans le monde, je me suis rendu compte que l’Afrique n’était pas très présente… Nous avons donc décidé de créer ce festival pour permettre au public parisien de mieux connaître l’Afrique, à travers son cinéma, ses jolis décors, son art culinaire, ses belles histoires bien racontées et sa culture en général », explique Blaise Pascal Tanguy, fondateur de ce festival.

La troisième édition de ce festival est composée d’un jury constitué des personnalités de renommée internationale dans le monde du cinéma, telle que l’actrice française Fiona Gelin, qui est la présidente du jury. Parmi les membres du jury il y a aussi, l’actrice française Yubai Zhang, les acteurs français Jeremy Bellet et Eebra Toore ou encore Mamss Yaffa, maire adjoint du 18ème arrondissement de Paris.

Ci-dessous la liste des documentaires sélectionnés :

  • Un Paris d’exil, un film de Assanatou Baldé
  • Poisson d’or poisson africain, un film de Thomas Grang et Moussa Diop
  • Mort pour que tu restes, un film de Georgio l’Afropolitain
  • Sur les traces de Mamadi Abdoulaye, un film de Amina Mamadi Abdoulaye
  • Le mystère du chapeau, un film de Champlain Tchinda
  • Becoming Black, un film de Inès Jonson-Spain
  • De Patrice à Lumumba, un film de Patrick Kabeya
  • El Maestro, un film de Maky Madiba Sylla et Lionel Bourgui
  • Guadeloupe terre de Rhum et des hommes, un film de Blaise Mendjiwa
  • In Search, un film de Beryl Magoko et Jule Cramer
  • Les pionniers africains de lyon, un film de Alexandre Banche
  • Pas d’or pour Kalsaka, un film de Michel.K Langa
  • Retour aux sources, un film de Momo Hitz,
  • Santyé Papangèr, un film de Laurent Pantaléon,
  • Timeless Beauty, un film de Deyan Paraucheu
  • Les sandales blanches, un film de Christian Faure

Longs métrages:

  • Connés, un film de Jules Pascal Owona
  • Trauma, un film de Cynthia Elisabeth Ngona
  • Les femmes du Pavillon J, un film de Mohamed Nadif
  • Le silence des femmes, un film de Melchy Obiang
  • Mon insolence, un film de Yvette Nanga
  • Chariot of the gods, un film de Anurin Nwunembom
  • Terre des braves, un film de Tim Huebschle
  • Little Sam big Sam, un film de Billy Bob Lifanga
  • Bendskins, un film de Narcisse Wandji
  • Illusion, un film de Michel Powano
  • Les résonnances de l’âme, un film de Kibidoué Eric Bayala
  • The wedding Ring, un film de Rahmatou Keita
  • Petit Ko, enfant des rues, un film de Daniel Kamwa
  • L’interprète, un film de Khady Touré et Olivier Koné
  • Mon identité, ma culture, un film de Aicha Mounir
  • Mignonnes, un film de Maimouna Doukouré