Kenya : les deux premiers patients du Coronavirus déclarés guéris suscitent à la fois espoir et doutes

Le Président kényan, Uhuru Kenyatta

Le Kenya ne fait plus exception à l’évolution de la pandémie du Coronavirus. Malgré la progression du mal, la guérison de la première patiente et de son ami devrait rassurer les uns et les autres. Mais tel n’est pas le cas dans le pays.

Après 23 jours passés en isolement au Kenyatta National Hospital (KNH), Ivy Brenda Cherotich, première malade du Coronavirus identifiée au Kenya, en est ressortie, hier mercredi, saine et sauve. La jeune femme a été testée positive au virus alors qu’elle venait de rentrer d’un voyage qui l’avait conduite aux Etats-Unis et à Londres.

S’adressant au Président Uhuru Kenyatta, par visioconférence à sa sortie de l’hôpital, Ivy Brenda Cherotich a remercié Dieu qui a permis sa guérison, salué le personnel de santé qui a pris soin d’elle et exhorté ses compatriotes à suivre les prescriptions des autorités pour se prémunir contre le Coronavirus. Elle confie : « J’ai développé des symptômes et je me suis rendue volontairement à l’hôpital en tant que Kényane responsable, ce qui a été confirmé et j’ai, depuis, été traitée. Et je suis sortie de l’hôpital après 23 jours d’isolement ».

Mais apprendre qu’elle était porteuse du terrible virus a été pour elle une nouvelle terrifiante, a avoué Brenda Cherotich. A ses côtés, un autre patient également guéri du Coronavirus : Brian Orinda, qui a déclaré avoir été contaminé par la jeune femme dont il était très proche. Son test à lui est revenu négatif après un isolement de 17 jours dans le même centre hospitalier.

Malgré les 110 cas détectés dans le pays, le Président Kenyatta estime que le Kenya doit être fier de ces guérisons, même s’il faut redoubler de prudence. Mais pour une partie de la population kényane, la gestion faite par le gouvernement du cas de Brenda Cherotich est un coup de communication. Ils n’ont pas hésité à étaler leurs doutes sur les réseaux sociaux.

Pour l’instant, nous nous en tenons à la version officielle.