Kenya: deux attentats à Nairobi font au moins 10 morts et 70 blessés

Ce vendredi, 16 mai, un double attentat à Nairobi, la capitale kenyane, a fait au moins dix morts et 70 blessés, indiquent des sources hospitalières. Plus de 400 touristes ont été rapatriés.

Un double attentat a eu lieu, aujourd’hui. Ces explosions ont fait au moins 10 morts et 70 blessés, selon les autorités et des sources hospitalières.

Un minibus public de 14 places a fait l’objet de la première attaque à Nairobi.
La deuxième explosion s’est produite sur le marché de Gikomba, situé à quelques centaines de mètres du centre-ville de la capitale, rapporte le Centre national des situations d’urgences (NDOC) sur Twitter.

Ces attaques n’ont pas été revendiquées, mais elles interviennent dans un contexte de crainte d’attaques terroristes dans le pays. Ces attentats continuent la série d’actes terroristes ou de tentatives à Nairobi et à Mombasa, la deuxième ville du pays.

Mi-mars une voiture piégée avait été découverte juste à temps dans cette ville, plus récemment le 5 mai, deux bus avait été attaqués, à Nairobi, deux morts et plus de 65 blessés avait été déplorés.

400 touristes rapatriés

Suite à ces explosions, les agences de voyage britanniques vont rapatrier les quelques 400 touristes anglais en vacances à Mombasa, répondant ainsi à la prérogative de leur gouvernement, rapporte Le Monde.

Le ministère des Affaires étrangères britannique déconseille tous les déplacements, à Mombasa et dans ses alentours, qui ne seraient pas indispensables.

« Par mesure de précaution, nous avons décidé de rapatrier [nos clients]. Un premier avion a atterri ce vendredi matin à Gatwick. Le reste des vacanciers devraient arriver ce soir », a déclaré une porte-parole de l’agence Thomson et First Choice.

Ces évènements sont un coup dur pour le tourisme kényan, déjà mal en point. Le Kenyan a accueilli à peine plus d’un million de visiteurs en 2013, une baisse de plus de 11% par rapport à 2012.