Justina Syokau : « Ma belle-mère a ruiné mon mariage »

La chanteuse de Twendi Twendi, Justina Syokau, a expliqué comment elle avait été douloureusement mise à la porte par son mari, un an après leur mariage. Mariée en 2012, elle a déclaré qu’elle s’était séparée de l’amour de sa vie en 2013, après que sa belle-mère intrusive a ruiné son union. Résultat de ce qu’elle qualifie de « trop écouter sa mère ».

Justina Syokau a déclaré qu’il n’y avait même pas de place pour le bonheur conjugal, car sa belle-mère dormait dans la même chambre avec eux. « Vous connaissez les mummy’s boys ? Oui, mon mari était ce que vous pouvez appeler un garçon de maman. Il a tellement écouté sa mère que cela a brisé notre mariage », a révélé la chanteuse kényane.

Par ailleurs, certains médias kényans rapportent comment la chanteuse avait abandonné son mari, après l’avoir surpris en flagrant délit avec leur aide-ménagère. Selon Justina Syokau, son homme l’a menée vers l’enfer et elle avait été forcée de dormir dans la rue, après être sortie de son domicile conjugal, en 2013. C’était seulement un an après son mariage.

La chanteuse se dit plus mature maintenant et qu’elle cherche un homme avec qui s’installer. « Je prie pour que Dieu m’envoie un mari. Et si vous êtes là-bas en train d’écouter et que vous cherchez une femme bruyante, je suis là. Sachez que j’ai besoin d’un mari qui a de l’argent. L’argent contribue à forger le bonheur. Lorsque je me suis mariée, j’étais si jeune. Maintenant, je suis mature et je veux un homme qui me comprendra. Il devrait avoir au moins 35 ans », a-t-elle ajouté.

La musicienne qui monte actuellement en puissance dans le showbiz kényan, avec sa nouvelle chanteuse Liliz, a indiqué qu’elle recherchait un homme travailleur et qui a la foi. « Je ne suis pas sortie avec quelqu’un d’autre, depuis que je me suis séparée de mon ex-mari. J’ai reçu beaucoup de propositions, certes, mais aucun d’eux ne correspondait à mes attentes », a déclaré Syokau.