Joyeux anniversaire, Madiba !

L’icône de la lutte anti-apartheid en Afrique du Sud a fêté, samedi, ses 91 ans. Des manifestations festives ont marqué l’événement à Johannesbourg et a New York. Cette année, la Fondation Mandela a décidé d’instaurer le 18 juillet comme la Journée Mandela. Une journée au cours de laquelle chacun sera appelé à faire du bénévolat pour créer « un monde meilleur ».

C’est en famille, à Johannesbourg, que Nelson « Madiba » Mandela a choisi de célébrer, ses 91 ans. Figure emblématique de la lutte anti-apartheid et de la réconciliation dans son pays, le premier président noir d’Afrique du Sud, a reçu à cette occasion une multitude de messages de reconnaissance venus du monde entier. Selon Jacob Zuma, l’actuel président sud africain, «s’il y a une seule histoire qui doit être racontée sur une icône qui inspire le monde, qui se caractérise par l’humilité et une vraie humanité, c’est celle de Mandela».

Journée Mandela

Cette année, la Fondation qui porte le nom du prix Nobel de la Paix et qui veille au respect de son héritage intellectuel et politique a décidé d’instaurer le 18 juillet comme la Journée Mandela. Une journée au cours de laquelle, chacun sera appelé à consacrer 67 minutes à du bénévolat pour créer « un monde meilleur ». Ce temps symbolise les soixante-sept ans de lutte de Nelson Mandela pour l’égalité en Afrique du Sud depuis son adhésion en 1942, à l’ ANC.

Des festivités ont été organisées en Afrique du Sud où des chanteurs venus de toute l’Afrique se sont produits dans le centre de Johannesburg. A New York, un gigantesque concert a réuni de nombreuses stars, comme la légende américaine de la soul Aretha Franklin, Stevie Wonder, ainsi que Carla Bruni-Sarkozy, l’épouse du président français Nicolas Sarkozy.

Le « happy birthday » de Steve Wonder: