Jeux Africains 2003

Nigeria, Afrique du sud et Egypte squattent les premières places dans les 8è Jeux africains. Au tableau des médailles, le Nigeria mène la course avec 53 médailles d’or, 53 d’argent et 48 de bronze.

Le point sur le tableau des médailles

Nigeria, Afrique du sud et Egypte squattent les premières places dans les 8è Jeux africains. Au tableau des médailles, le Nigeria mène la course avec 53 médailles d’or, 53 d’argent et 48 de bronze. Le pays ouest-africain, qui organise la compétition, est suivi de près par l’Afrique du Sud (53 médailles d’or, 48 d’argent et 41 de bronze) et l’Egypte (49 médailles d’or, 41 d’argent et 56 de bronze). La Tunisie et l’Algérie arrivent encore à tirer leur épingle des Jeux, avec 21 et 18 médailles d’or, mais le compteur des autres nations africaines semble bloqué. Celui du Sénégal, sixième au classement, tombe ainsi directement à 4 médailles d’or.

Ouahab champion d’Afrique de tennis

L’Algérien Ouahab Lamine a facilement remporté lundi la finale de tennis des Jeux africains, qui l’opposait au Sud-africain Klaasen Raven, 6-3, 6-0. Agé de 19 ans, Lamine a maîtrisé son adversaire grâce à une technique bien supérieure. Le principal intéressé a d’ailleurs exprimé sa surprise, lors de la conférence de presse, quant au niveau de jeu qu’il a développé lors de la finale.

4X100 féminin

Le 4X100m féminin nigérian, emmené par la vétérante Mary Onyali-Omagbemi, a remporté lundi la finale de la spécialité en 43’04 », battant ainsi le précédent record des Jeux africains (43’28 »). Le relais sud-africain prend la seconde place en 44’44 », alors que les Sénégalaises remportent la médaille de bronze en 45′ 42 ».

4X100 hommes

Chez les hommes, le relais 4X100m ghanéen s’est imposé en 38’63 », reléguant les Nigérians à sept centièmes de secondes (38’70 »). Les relayeurs Sénégalais font aussi bien que les femmes en arrachant la troisième place (39’79 »).

400 mètres

Le Kenyan Vincent Mumo s’est imposé lundi dans la finale du 400 mètres masculin en 44’08 », battant le précédent record des Jeux africains (44’23 »). Le Botswanais Johnson Kubisa prend la seconde place alors que Loyo Zuasiyah, pour le Zimbabwe, se classe à la troisième place.

3 000 mètres steeple

Les Ethiopiens n’ont laissé que des miettes à leurs adversaires, lundi, dans la finale du 10 000 mètres masculin. Sileshe Sihen remporte la course en 27’47 »19, devançant ses compatriotes Gebremariam Gebreegziabher (27’43 »12) et Dejene Birhanu (27’47 »19). Les spécialistes kenyans du 3 000 mètres steeple n’ont pas été plus partageurs. Ezekiel Kemboi, vice-champion du monde à Paris/Saint-Denis, prend la première place en 8’12 »27, devant son compatriote Paul Koech (8’14 »77).