Inondation au Niger : 28 morts et plus de 51 000 sinistrés


Lecture 2 min.
arton42740

Au moins 20 personnes ont péri dans les inondations au Niger, qui ont fait aussi plus de 51 000 sinistrés.

Les inondations au Niger ont une fois de plus causées de nombreux drames. Au moins 28 personnes sont mortes et plus de 51 000 sont sinistrées à cause des fortes intempéries qui ont provoquées des inondations depuis juin a annoncé l’ONU jeudi. Les intempéries ont également détruit plus de 4 500 maisons et plus de 250 hectares de champs et de jardins, d’après une compilation des données publiées par le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (Ocha) de Niamey sur son site internet.

Le bilan des morts et des sinistrés a considérablement augmenté. Un précédent, publié le 12 août par les autorités du Niger, faisait état de 12 morts et plus de 27 000 personnes sinistrées. De leur côté, les autorités nigériennes indiquent que « toutes les régions sont touchées par les inondations, à l’exception de la zone très désertique de Diffa (est), qui abrite plus de 80 000 réfugiés ayant fui les violences au Nigeria voisin ». Pas plus tard qu’à la mi-août, Saadatou Mallam Barmou, conseillère aux affaires humanitaires du Premier ministre nigérien, avait lancé « un appel à la solidarité en faveur des sinistrés », précisant que le gouvernement avait déjà mis plus de 200 tonnes de vivres à la disposition des populations touchées.

De même en 2012, selon les autorités, les fortes intempéries avaient tué des dizaines de personnes et fait quelque 500 000 sinistrés, provoquant des dégâts estimés à environ 148 millions d’euros. Pourtant le Niger, classé parmi les pays les plus pauvres du monde, est connu pour être souvent confronté à de sévères crises alimentaires dues le plus souvent à la sécheresse.Il semblerait que désormais les inondations aient pris le pas sur la sécheresse, plongeant le pays dans de grandes difficultés.

Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter