Hillary Clinton toujours en course face à Barack Obama

Sans surprise, Hillary Clinton a remporté la primaire de Pennsylvanie mardi face à Barack Obama. Les 10 points d’avance que la sénatrice de New York a sur son homologue de l’Illinois lui permettent de rester en course dans l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine de novembre. L’ex-première dame semble cependant avoir peu de chances de gagner, d’autant que les fonds manquent.

Hillary Clinton a gagné une autre bataille dans la guerre pour l’investiture démocrate pour la présidentielle américaine de novembre. La sénatrice de New York s’est imposée avec dix points d’avance (55%) dans la primaire de Pennsylvanie de mardi, selon des résultats portant sur 99% des voix. Cette victoire n’est pas une surprise : les sondages prédisaient un tel scénario en raison de la composition de la population de Pennsylvanie, principalement blanche, âgée et moins diplômée que celle des autres Etats du pays de l’Oncle Sam. Un électorat dont Hillary Clinton a les faveurs.

Au final, d’après des sondages réalisés à la sortie des urnes, Barack Obama – parti avant la fin du vote dans l’Indiana, où se déroule la prochaine primaire – a marqué des points chez les jeunes, les hommes et 90% des Noirs. Quant à Hillary Clinton, une femme sur deux et 60% des personnes âgées ont voté pour elle. « Certains m’avaient déclarée k-o, me disaient de renoncer, mais le peuple américain n’abandonne pas et il mérite un président qui n’abandonne pas non plus », a déclaré l’ancienne première dame devant des partisans à Philadelphie.

Un autre Etat clé dans la poche

La performance d’Hillary Clinton lui permet de prouver une fois encore qu’elle est capable de remporter des Etats clés, après avoir gagné les primaires de la Californie, de l’Ohio, du New Jersey, de New York ou encore du Texas. Elle conserve cependant peu de chances d’être investie car elle ne parvient pas à réduire de façon significative son retard sur Barack Obama, qui a jusqu’à présent gagné deux fois plus des primaires qu’elle.

L’étape de la Pennsylvanie, où 158 délégués étaient en jeu, n’a pas été l’occasion d’une exceptionnelle moisson de délégués pour Hillary Clinton. Elle en a remporté 75, contre 65 pour le sénateur de l’Illinois, indique un décompte partiel de MSNBC. Le métis américano-kenyan compterait désormais environ 1 720 délégués, contre 1 588 pour sa concurrente.

Hillary Clinton devra donc redoubler d’efforts lors des neuf dernières primaires. Elle devra aussi trouver comment lever des fonds. Le webzine américain Slate.com avance qu’elle est « dans le rouge depuis le mois d’avril ». Et ce alors que certains estiment que Barack Obama possède deux fois plus d’argent pour financer sa campagne.