Gambie : limitation de mandats, quand Yahya Jammeh menace

Le chef de l’ Etat gambien, Yahya Jammeh, a mis en garde toutes les personnes qui parlent de limitation du nombre de mandats présidentiels.

L’Alliance pour la réorientation et la construction patriotique (APRC) , au pouvoir a désigné, samedi 27 février 2016, Yahya Jammeh pour un cinquième mandat à l’ élection présidentielle qui se tiendra en décembre 2016, a indiqué Koaci.

Après 25 ans de pouvoir suite à un coup d’Etat contre Daouda Diawara, le Président gambien est prêt à briguer un cinquième mandat à la tête de ce pays d’Afrique de l’Ouest. Le chef de l’ Etat gambien a ainsi saisi l’opportunité de son investiture pour mettre en garde toutes les personnes qui parlent de limitation de mandat. Pour le dirigeant, cette idée fait partie d’une idéologie occidentale.

« Nous sommes en démocratie et ils parlent de limitation de mandat. N’importe quel chef d’Etat occidental ou autre dirigeant d’Etat qui viendrait parler de limitation de mandat en Gambie verra ce que je lui dirais », a indiqué le Président gambien. Un homme averti…

L’élection présidentielle est fixée à la date du 1er décembre 2016. Elle suivie des élections législatives programmées pour le 6 avril 2017.