Gambie : Adama Barrow favorable à un retour de Yaya Jammeh

Adama Barrow, Président de la Gambie

Le Président Adama Barrow de la République de Gambie ne s’oppose pas à un éventuel retour de son prédécesseur Yahya Jammeh au pays. Il a fait l’annonce à Foni, la ville où l’ancien Président est né et a grandi.

C’est à Foni Sibanor, la ville qui a vu naître et grandir l’ancien chef d’Etat Yaya Jammeh, qu’Adama Barrow, actuel président de la République de Gambie, a choisi pour se prononcer sur le sort de son prédécesseur à. la tête de l’Etat Il ressort de ses propos qu’il ne s’oppose pas au retour au pays de ce dernier, qui vit actuellement en exil en Guinée Equatoriale, depuis trois ans.

Toutefois, l’actuel locataire de la State House n’a pas manqué de fixer une condition, même s’il affirme que dans ce cas, Yahya Jammeh jouirait de tous les privilèges dus à son rang d’ancien Président. Cependant, dit-il, il doit revenir en simple citoyen et renoncer pour de bon, à ses droits civiques. En Gambie, cette sortie du président de la République est diversement appréciée. Certains y voient une manière de faire un clin d’œil aux militants de l’APRC de Jammeh, pour consolider son pouvoir.

Yaya Jammeh a régné d’une main de fer rn Gambie pendant 24 ans, après avoir accédé au pouvoir en 1994, à la suite d’un coup d’Etat perpétré contre le Président Diawara. Mais il a été défait lors des élections présidentielles de décembre 2016, par une coalition de plusieurs formations politiques qui ont porté la candidature d’Adama Barrow.

Promoteur immobilier, Adama Barrow, qui n’a jamais occupé une fonction politique, est arrivé en tête avec 43,3% contre 39,6% pour Yaya Jammeh. Après avoir accepté sa défaite, il est revenu sur sa décision, le 9 décembre. Il aura fallu la mobilisation de la CEDEAO, pour le faire partir du pouvoir.