Gabon : une vingtaine de partis de l’opposition se rallient au PDG

La majorité républicaine de l’émergence a été créée lundi à Libreville, au tour du parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir). C’est une vingtaine de partis au total qui se sont ralliés au PDG à travers la signature d’une charte républicaine.

Parmi les partis signataires de cette charte de la majorité républicaine, on retrouve le rassemblement pour le Gabon (RPG) de Paul Mba Abessole, le cercle de libéraux réformateurs (CLR) de Jean Boniface Assélé et Gabon Avenir de Pierre Bessayi.

Ce regroupement de partis autour du PDG s’effectue alors que les élections législatives et sénatoriales partielles doivent se tenir dans le pays dans quelques semaines seulement. Et ces élections seront certainement le premier test électoral du parti au pouvoir et de ses nouveaux alliés.

« Nous avons en effet conscience de notre responsabilité individuelle et collective dans le raisonnement et le comportement de nos compatriotes et partant, l’avenir de notre nation. Nous devons œuvrer à consolider l’unité nationale, gage d’un développement harmonieux de notre cher Gabon’», a déclaré Faustin Boukoubi, secrétaire général du PDG, à l’occasion de la cérémonie de la signature de la charte de la majorité républicaine.

L’unité avant les législatives

« De même, nous décidons de nous pardonner des errements passionnels ayant caractérisé nos comportements au cours de la période cruciale qu’à traversé notre cher Gabon depuis le décès de notre regretté Président Omar Bongo Ondimba », a-t-il poursuivi.

On rappelle que depuis la célébration, en différé, le 27 mars dernier du 42e anniversaire du PDG, plusieurs responsables politiques de l’opposition ont quitté leurs partis pour rejoindre le PDG. Des démissions les plus massives ont été enregistrées à Port-Gentil où plus de 600 militants de l’alliance nationale des bâtisseurs (ANB, opposition) ont quitté leur parti pour le PDG.