Gabon : prévention des accidents de la route

La direction générale de la sécurité routière a lancé le 13 octobre dernier, une vaste campagne de sensibilisation sur la sécurité routière au Gabon. Cette campagne inaugurée à 4 mois du début de la CAN Orange 2012 vise la réduction du nombre d’accidents de la circulation, chiffré à 2500 en 2010.

2500. C’est le nombre d’accidents de la circulation enregistrés au Gabon en 2010, avec près de 300 morts. Pour réduire ce chiffre, les responsables de la direction générale de la sécurité routière viennent de lancer une vaste campagne de sensibilisation sur la sécurité routière, à 4 mois du coup d’envoi de la CAN de football 2012. Au cours de cette compétition, qui gonflera le trafic sur Libreville et dans d’autres localités du pays, le Gabon compte recevoir plus de 8000 visiteurs.

Cette campagne comportera 2 phases, dont la première longue de 3 mois s’étendra du 15 octobre au 15 décembre. Elle  » s’articulera sur des spots télévisés et sera assortie d’un sondage d’opinion afin de connaître l’impact de ces campagnes de prévention routière sur nos concitoyens et leur intérêt pour les questions de sécurité routière », a déclaré le directeur général de la sécurité routière, Jean Dzimeze-Mba.

La 2e phase partira du 1er janvier 2012 au 15 février de la même année et prendra en compte l’afflux des touristes généré par la CAN Orange 2012. Trois thèmes y seront abordés, notamment la sécurité des élèves, la vitesse et l’alcool au volant.

Le nombre élevé des accidents de la circulation au Gabon s’explique par la conjugaison de plusieurs facteurs. Il y a d’abord selon des sources concordantes, la conduite en état d’ivresse, le mauvais état des routes, la vétusté des véhicules, l’excès de vitesse et l’absence de formation des transporteurs, la plupart d’entre eux conduisant sans permis.