France : Gaspard Proust se moque de Bouteflika et de l’Algérie

Alors que les Algériens enterrent à peine la mauvaise blague du président français François Hollande, l’humoriste Gaspard Proust renchérit sur une mauvaise blague à propos de la santé de Bouteflika et l’indépendance de l’Algérie.

La boutade de François Hollande sur l’Algérie sonne à peine le glas dans les colonnes de la presse algérienne. Le 16 décembre, à l’occasion du 70e anniversaire du CRIF, le président français avait indiqué que Manuel Valls, ministre de l’Intérieur, était rentré « sain et sauf d’Algérie », avant d’ajouter: revenir « sain et sauf » d’Algérie, « c’est déjà beaucoup ». Une plaisanterie que les Algériens n’avaient pas du tout appréciée.

Aujourd’hui, c’est au tour de l’humoriste français Gaspard Proust, présenté pourtant comme un comique au talent incontestable, d’ouvrir une nouvelle brèche.

Samedi soir, dans l’émission de Canal+ « Salut les Terriens », présenté par Thierry Ardisson, l’humoriste débute sa chronique en plaisantant sur la santé du président algérien Abdelaziz Bouteflika et sur l’Algérie.

« Bouteflika hospitalisé au Val-de-Grâce, qu’est-ce qui lui est arrivé ? Il a fait une chute de ski à Méribel ? », s’interroge l’humoriste. Mais les propos les plus dérangeants tenus par Gaspard Proust arrivent après : « Qu’il soit venu se soigner en France, c’est quand même l’aveu qu’on a eu la colonisation un peu mesquine : non, mais c’est pas que notre faute, s’ils avaient été un peu moins obnubilés par leur désir d’indépendance, en plus des routes et des égouts, on aurait pu laisser un système de santé qui marche … C’est une idée », conclut l’humoriste sous les applaudissements du public et les rires de Thierry Ardisson et de ses invités.

Cette plaisanterie, qui a choqué l’opinion algérienne et les internautes algériens, fait le tour du Web dans le pays.