El Hadj Diouf candidat à sa propre succession

La nouvelle coqueluche du club anglais de Liverpool, El Hadj Diouf est idéalement placé pour gagner le titre de meilleur footballeur africain de l’année pour la seconde fois consécutive. Seul son coéquipier de l’équipe nationale, Bouba Diop semble en mesure de contester sa suprématie.

Six mois après la coupe du monde 2002, les Lions de la Téranga continuent de faire parler d’eux. L’attaquant vedette des Lions, El Hadj Diouf ainsi que ses coéquipiers Salif Diao, Pape Bouba Diop, Khalilou Fadiga et Henri Camara sont en lice pour le titre du meilleur footballeur africain 2002. Cinq nominations sur 22 candidats, le palmarès 2002 semble se réduire à une bataille sénégalo – sénégalaise. Il n’y a pas que l’Afrique qui célèbre, cette fin d’année, le talent des footballeurs sénégalais. Deux Lions, Diouf et Bouba Diop sont également nominés pour le ballon d’or européen 2002. Sacre décerné par le bi-hebdomadaire France Football.

Outre le fait de se prévaloir du nombre, le Sénégal a également, avec El Hadj Diouf (ballon d’or africain 2001) et Pape Bouba Diop (meilleur footballeur sénégalais 2002), des arguments de qualité pour placer un de ses fils sur la plus haute marche du podium africain. Et cela pour la 2e année d’affilée. Diouf, avec ses dribbles déroutants et sa pointe de vitesse a conquis le coeur des anglais, tandis que Bouba Diop, malgré une blessure qui l’a éloigné des terrains depuis 1 mois, demeure la terreur des défenses en Ligue 1 française.

Le Zimbabwéen Benjani parmi les favoris

Derrière le Sénégal, on retrouve les champions d’Afrique en titre, les Lions indomptables, qui ont trois nominés. Njitap Fotso, Lauren Etamé et Samuel Eto’o fils. Des 22 prétendants, le Zimbabwéen Benjani et le Tunisien Trabelsi restent les plus sérieux rivaux pour le duo Diouf-Bouba Diop.

Quatre pays, le Burkina Faso (Moumouni Dagano), Tunisie (Hatem Trabelsi, Selim Benachour), l’Egypte (Ahmed Hossam Mido, Hamed Hassan), le Nigeria (Julius Aghahowa, John Utaka) et l’Afrique du Sud (Sibusiso Zuma, Benni McCarthy) seront représentés par deux joueurs chacun, alors que la République Démocratique du Congo (Lomana Lua-Lua), le Mali (Seydou Keita), le Ghana (Brahim Abdulrazak), la Sierra Leone (Paul Kapaka) et le Zimbabwe (Benjani Mwaruwari) seront en lice avec un seul joueur.

Le lauréat du ballon d’or africain sera désigné le 25 décembre 2002 au terme du dépouillement des votes des membres de la commission technique et média de l’instance africaine de football.