Dieyla, la nouvelle révélation musicale sénégalaise


Lecture 3 min.
Dieyla Guèye
Dieyla Guèye

Lauréate des prix du Meilleur artiste féminin et Tube de l’année Sénégal 2021, Dieyla Guèye, appelée tout simplement « Dieyla », est la grande révélation musicale au pays de la Téranga. Celle qu’on compare déjà à la diva Coumba Gawlo Seck est bien partie pour marquer les générations futures. Elle fait désormais sensation sur les réseaux sociaux. 

Grâce à une voix envoûtante, un regard de félin et une élégance de mannequin, Dieyla Guèye, qui a fait ses grands débuts dans la musique à travers l’émission « Sen Petit Gallé » organisé par le label Prince Arts en 2014, vient de se relever au grand public sénégalais. En juin 2021, elle a sorti la chanson « Mangui Baxx » (Je me sens forte, en wolof). Le clip a été un grand succès auprès des fans, puisqu’il a enregistré, à ce jour, plus de 9 millions de vues sur la plateforme YouTube. Elle a été virale à tout point de vue sur les réseaux sociaux et nombreux sont les mélomanes qui se snapent avec….

« Quand la jalousie fait saigner le cœur par la mesquinerie et la perfidie, les maux des mots nous traversent, mais nous rendent invincible. Dans un monde où la haine prend de plus en plus d’ampleur, brille encore cette lueur d’espoir qui nous pousse à croire à un monde meilleur. « Mangui Baxx » ou « Je me sens forte », ou encore La force de franchir tous les obstacles, est ma nouvelle trouvaille. Cette chanson vous parle, vous ressemble, avec une thématique actuelle. Cette fois-ci, je prête ma voix aux sans-voix pour faire résonner leurs voix. « Mangui Baxx », c’est juste le droit de croire en ses rêves et à un lendemain meilleur », a-t-elle expliqué.

Dieyla GuèyeIl faut dire que Dieyla Guèye a un peu roulé sa bosse, malgré son jeune âge. Ce qui lui a d’ailleurs permis de se sentir aujourd’hui si forte. En 2015, elle est repérée par le cinéaste Moussa Touré qui lui donne un rôle dans son long métrage, « Bois d’ébène », aux côtés du comédien sénégalais Cheikhou Guèye alias « Saneex » et de Khadim Sène « Billy ». En 2018, elle avait repris le single « Sama Damel » de Cherifou et Job Sa Brain, qui comptabilise plus de 10 millions de vues sur YouTube. En 2020, elle s’est illustrée à nouveau avec « Waref ». Une chanson qui a également fait vibrer la jeunesse sénégalaise et les réseaux sociaux.

« En tant que porteuse de voix, j’essaie de faire en sorte que mes chansons reflètent les aspirations et les problèmes de mes concitoyens. C’est donc mon environnement immédiat qui me sert d’inspiration, les peines et joie des populations. Il m’arrive de faire passer, dans mes chansons, des messages positifs dans le but de conscientiser les populations », a également indiqué celle qui souhaite amener très loin la musique sénégalaise.

De Facebook à Tiktok passant par Instagram, Snapchat et même dans les groupes WhatsApp, la jeune artiste à la noirceur d’ébène fait l’unanimité. Elle s’adapte à tous les genres musicaux, en passant du mbalax à l’afro. C’est une façon pour elle d’être beaucoup plus proche du public.

YouTube video
Suivez Afrik.com sur Google News Newsletter