Deux champions dans le vent

Aux 13emes Championnats d’Afrique d’athlétisme de Tunis, la nouvelle star se nomme  » le vent « . Il est à l’origine de la non homologation des deux performances exceptionnelles réalisées par la Camerounaise Françoise Mbango au triple saut et par le Namibien Frankie Fredericks sur 100 mètres.

La joie a été de courte durée pour Francoise Mbango et Frankie Fredericks sur les pistes du stade Olympique de Rades. La meilleure performance mondiale établie par l’actuelle porte-drapeau de l’athlétisme camerounais, Mbango Etoné ne figurera pas sur les tablettes de la fédération internationale. Le bond de 14,95 mètres a été réalisé avec un vent de plus de 2 mètres/seconde. Soupe à la grimace également pour le sprinter Frankie Fredericks, dont le chrono de classe mondiale, 9 secondes 93 sur 100 mètres est passé à la trappe. La faute une fois encore à la vitesse du vent. Elle était de 2,4 mètres/seconde quand le Namibien a réalisé son exploit. La norme requise en athlétisme est de 2 mètres/seconde.

Service minimum

Hormis ces deux exploits non homologués, c’est le service minimum à Tunis. La quasi-totalité des vedettes présentes s’est imposée, sans éclats dans leurs disciplines respectives. Le Mauricien Eric Milazar a survolé le 400 mètres. En l’absence de la championne du monde, la Sénégalaise Amy Mbacké Thiam, blessée, la Tchadienne Nadijma Kaltouma s’est brillamment illustrée sur 400 mètres dames. Au concours de disque , le Sud-africain Janus Roberts a pris le meilleur sur l’Algérien Walid Boudaoui avec un jet de 54,32 mètres. Seconde médaille d’or pour Françoise Mbango à Tunis. Elle devance de 23 centimètres la Sénégalaise Kene Ndoye au saut en longueur. Le relais 4 x 100 mètres a été dominé par le Nigeria chez les messieurs et dans le tableau dames, c’est l’Afrique du Sud qui monte sur la plus haute marche du podium.

L’Afrique du Sud se détache

Au tableau des médailles, c’est l’Afrique du Sud qui est en tête à l’issue des trois jours de compétition. Elle est suivie par le Maroc et la Tunisie. L’Algérie, l’organisateur des derniers championnats d’Afrique court toujours derrière sa première d’or.

Classement par pays à l’issue de la 3eme journée