Des chaussettes sales contre le paludisme

Pour étudier la réactivité des moustiques aux odeurs, des scientifiques suédois testent leurs comportements face à toutes sortes d’effluves… dont celles des chaussettes sales, desquelles sont extraites des molécules. « Nous projetons les molécules l’une après l’autre sur l’antenne du moustique et mesurons ses réactions par un procédé d’analyse chimique », explique Rickard Ignell, le directeur de recherche cité par [Courrier International->http://www.courrierinternational.com/insolite/insoliteaccueil.asp?page=1&obj_id=87091#87091
]. Cette étude devrait permettre de connaître les attirances et préférences de la meurtrière dame anophèle, coupable d’un million de morts par an.