Crise alimentaire : un problème structurel en Afrique

La crise alimentaire serait un « problème d’ordre structurel », selon Marc F. Bellemare, économiste du développement et professeur adjoint en étude des politiques publiques et en sciences économiques à l’université Duke. Dans un article publié sur le site du quotidien canadien Le Devoir, il explique que les ménages ruraux africains sont confrontés « à des contraintes considérables qui se manifestent sous la forme de coûts de transaction » qui les empêchent d’accéder au marché des aliments de base. Ces coûts seraient par exemple liés à des routes impraticables durant la saison des pluies ou à l’insécurité sur les routes.